Définitions du sport de sociologues

Voici 3 définitions de sociologues d’horizons divers. Ils se retrouvent sur le fait qu’il y a une spécificité au sport (pas de mouvement identique au cours de l’histoire).

Elias :

« Un sport est donc, entre autres, une activité de groupe organisée qui repose sur une compétition entre au moins deux parties. Il nécessite un effort physique et obéit à des règles dont certaines limitent, lorsque le besoin s’en fait sentir, l’usage de la force physique » (1994 [1986], 214).

Parlebas :

Quasi-jeu sportif : « situation motrice informelle, libre, habituellement dénommée « jeu » ou « sport », dépourvue de règles et de compétition. » (Parlebas, 1999, 287). Exemples : nage, ski, vélo VTT, jogging, plongée sous-marine, surf des neiges, roller, patins, canoë-kayak, raft.

Jeu sportif : « situation motrice d’affrontement codifiée, dénommée « jeu » ou « sport » par les instances sociales. Un jeu sportif est défini par son système de règles qui en détermine la logique interne. » (Parlebas, 1999, 196).

Revenons sur le jeu sportif qui se subdivise en trois activités :

Le jeu sportif traditionnel est « le jeu sportif, souvent enraciné dans une longue tradition culturelle, mais qui n’a pas été consacré par les instances institutionnelles. » (Parlebas, 1999, 205). Exemples : les Barres, la balle au chasseur, le Sagamore, l’Ours et son gardien, la passe à dix, l’épervier, le Quinet, la thèque.

Le quasi sport : « jeu sportif qui a reçu une forte reconnaissance institutionnelle locale, qui tend à se doter des caractéristiques du sport, mais n’a pas encore accédé de façon indiscutable au statut international de celui-ci. » (Parlebas, 1999, 289). Exemples : les joutes givordines, la balle aux tambourins, lancer de tronc d’arbre, longue paume, jeux basques, jeux écossais.

Le sport (ou « jeu sportif institutionnalisé ») est « l’ensemble des situations motrices codifiées sous forme de compétition et institutionnalisées. » (Parlebas, 1999, 355) Donc, la sportification (ou sportivisation) est le « processus social, notamment institutionnel, et par extension résultat de ce processus, par lequel une activité ludomotrice (quasi-jeu, jeu sportif traditionnel ou quasi-sport) acquiert le statut de sport. » (Parlebas, 1999, 379). Exemples : tennis, golf, volley-ball, natation, judo, ski, VTT, canoë-kayak, base-ball.

Brohm :

« Le sport est un système institutionnalisé de pratiques compétitives, à dominantes physiques, délimitées, codifiée, réglées conventionnellement dont l’objectif avoué est, sur la base d’une comparaison de performances, d’exploits, de démonstrations, de prestations physiques, de désigner le meilleur concurrent (le champion) ou d’enregistrer la meilleure performance (record). Le sport est donc un système de compétitions physiques généralisées, universelles, par principe ouverte à tous, qui s’étend dans l’espace (toutes les nations, tous les groupes sociaux, tous les individus peuvent y participer) ou dans le temps (comparaison des records entre diverses générations successives) et dont l’objectif est de mesurer, de comparer les performances du corps humain conçu comme puissance sans cesse perfectible. Le sport est donc en définitive le système culturel qui enregistre le progrès corporel objectif, c’est le positivisme institutionnalisé du corps. C’est le musée des performances, les archives des exploits à travers l’histoire. Le sport est l’institution que l’humanité a découverte pour enregistrer sa progression physique continue. C’est le  conservatoire de l’exploit, là où sont assignés les hauts faits. L’histoire du sport est conçue explicitement comme une mythologie de l’ascension ininterrompue vers le mieux : « citius, altius, fortius ». C’est cet esprit nouveau, industriel qui reflète toutes les catégories centrales du mode de production capitaliste et les subsumes sous le principe de rendement, qui intègre le corps humain dans une fantastique course à l’exploit. Cette conscience sportive est constitutive de l’univers industriel contemporain » (1976, 89).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s